Institut Valsainte à Nîmes dans le Gard
Présentation

STRUCTURES

ECOLE MATERNELLE      ECOLE PRIMAIRE      COLLEGE

Pour chaque niveau d’enseignement l’établissement a signé un contrat d’association avec l’état.

  • A l'école : 1 classe de chaque niveau de la petite section au cours moyen 2ème année.
  • Au collège : 3 classes de 6ème, 3 classes de 5ème, 3 classes de 4ème et 3 classes de 3ème.

La taille humaine de l'établissement permet une connaissance rapide et un suivi attentif de l'enfant et de l'adolescent, une pédagogie adaptée aux besoins, un milieu de vie chaleureux, un climat évangélique, des liens étroits avec les familles.

SERVICES

Enseignement à l'école :

A  partir de la rentrée 2019, l'Institut Valsainte fait le choix de la pédagogie Montessori pour une meilleure prise en charge des besoins de l'enfant et dans le respect des programmes.

Animation spirituelle et catéchèse

Un lieu de recueillement et de ressourcement au sein de l’établissement :

  • Des heures de catéchèse intégrées dans l'emploi du temps des élèves.
  • Une préparation au Baptême, à la 1ère Communion, à la Profession de Foi et à la Confirmation.
  • Des propositions pour une meilleure connaissance des différentes religions.
  • Des témoins pour éclairer et apporter des réponses aux jeunes.
  • Des actions de solidarité pour tous.
  • Une ouverture au monde.

Animation socio-culturelle

  • Une journée d'intégration en début d'année scolaire.
  • Des sorties culturelles sur la ville en lien avec les programmes : théâtre, cinéma, musées...
  • Des voyages éducatifs et linguistiques quand c’est possible.
  • Des animations autour du CDI.
  • Un éco-établissement avec l'implication de tous.

Association sportive

  • Des entraînements.
  • Des compétitions.
  • Volley ball.
  • Tennis de table.

Demi-pension 

  • Service assuré 5 jours par semaine.
  • Inscription régulière ou occasionnelle.

Etudes et garderies

  • Le matin dès 7h30 (garderie pour les maternelles, surveillance dans la cour pour le primaire et le collège).
  • Le soir jusqu'à 18h00.

 CONTRIBUTION DES FAMILLES

La contribution des familles est la participation financière qui est demandée aux parents d’élèves en contrepartie de la scolarisation de leur enfant dans un établissement d’enseignement privé associé à l’Etat par contrat. 

La contribution financière versée par les familles des élèves des établissements associés à l’Etat par contrat d’association sert à couvrir les dépenses liées au caractère propre de l’établissement scolaire (animation pastorale et éducative propre à l’établissement) et celles liées à la rénovation du patrimoine immobilier et au premier équipement de l’établissement. 
 
Les contributions des familles couvrent aussi les dépenses de restructuration, d’agrandissement de l’établissement scolaire (acquisition de réserves foncières, constructions nouvelles…). 
- Elles couvrent des dépenses liées à des organisations pédagogiques spécifiques, plus élaborées, dépassant le cadre des programmes réglementaires. 
- Elles couvrent les dépenses liées au réseau d’établissements auquel adhère l’établissement (service de tutelle congréganiste et diocésain, fonctionnement fédératif du réseau des OGEC (UDOGEC/ UROGEC/ FNOGEC), fonds de solidarité1…). 
- Elles couvrent les dépenses ponctuelles, soumises à l’accord des familles, correspondant à des ‘plus’ éducatifs et culturels. 
 
Etant un établissement sous contrat d’association avec l’Etat, les enseignants sont rémunérés par le Ministère de l’Education Nationale. 
 
La commune est tenue d'assumer la prise en charge des dépenses de fonctionnement des classes élémentaires privées sous contrat d'association qu'en ce qui concerne uniquementt les élèves de l’école domiciliés sur son territoire.
Normalement, les dépenses de fonctionnement des classes sous contrat d'association devraient être prises en charge dans les mêmes conditions que celles des classes correspondantes de l'enseignement public.

Pour les collèges, Initialement, le forfait d’externat était entièrement à la charge de l’Etat. Mais au fil des lois de décentralisation (1985, 2004), il a suivi le transfert, par l’Etat, de l’entretien des collèges et des lycées publics respectivement aux conseils départementaux et régionaux.

Désormais, les collectivités territoriales versent également des contributions financières (qui diffèrent d’un département à un autre) aux établissements privés d’enseignement conformément aux dispositions de l’article L 442- 9 du Code de l’éducation. 

Plan d'accès

Facebook Twitter Google+ Pinterest